Marie votre toiletteuse à domicile….
NOUVEAU !!!!!
Notre Actu & Conseils
Notre Actu & Conseils

  • Bonne année 2019
    05/01/2019
    Bonne année 2019
    Partager cet article
    0 commentaire
  • 01/01/2017

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2018

    A toutes et tous, à vos loulous, que cette année soit exceptionnelle !!!!

     

     

    Partager cet article
    0 commentaire
  • Cette marque a empoisonné et tué des milliers de chiens selon un procès ! Choc.
    28/10/2016
    Cette marque a empoisonné et tué des milliers de chiens selon un procès ! Choc.

    A lire absolument !!!!! http://www.jesuisfrancais.net/marque-chiens-milliers-empoisonne-choc-proces.html 

    Partager cet article
    0 commentaire
  • 10 manières surprenantes et secrètes qu'a votre chien de vous dire « Je t'aime » !
    04/11/2015

    Mais peut-on en dire autant… de l’inverse ? Heureusement, il existe plusieurs techniques imparables pour répondre à cette question. Grâce aux points suivants, vous allez pouvoir, en analysant le comportement de votre chien, savoir s’il vous aime. Et si oui, jusqu’à quel point ! 

    10 preuves que votre chien vous aime : 

    1. Quand il vous regarde dans les yeux

    D’après l’expert canin Brian Hare, « quand un chien vous regarde droit dans les yeux, c’est comme s’il vous faisait un câlin par le regard. » Autrement dit, un signe d’affection immense ! 
    Plusieurs études ont prouvé que quand votre chien vous fixe alors que vous êtes en train de jouer ensemble, de vous câliner ou en tout cas de partager un moment, il se libère dans votre corps de l’ocytocine, la même hormone qui aide les mamans à s’occuper de leurs bébés après leur naissance. C’est dire si le lien entre l’homme et un chien peut être fort. 

    2. Quand il baille en même temps que vous

    Le bâillement, c’est contagieux. Mais saviez-vous que ça ne l’était pas seulement pour les humains ? En effet, les chiens sont tellement proches des hommes, que ça leur arrive très souvent de se laisser influencer par les gens qu’ils aiment. Leurs maîtres, en premier lieu, évidemment. 
    Une étude récente a démontré que quand un humain baille parce qu’il vient de voir quelqu’un bailler, ça prouve qu’il a de l’empathie pour lui. Difficile à dire pour les chiens. Mais en tous les cas, ça veut forcément dire qu’il se passe un truc entre les deux individus, et qu’une connexion existe ! 

    3. Quand il s’appuie contre vous

    Parfois, un chien se colle à son maître car il est anxieux, qu’il a besoin de lui pour faire quelque chose ou qu’il souhaite l’amener quelque part. Mais souvent, il s’agit aussi d’un important symbole d’affection. Même si votre animal s’appuie sur vous tout simplement car il est nerveux et cherche à être rassuré, c’est la preuve qu’il pense que vous êtes là pour le protéger et le garder en sécurité ! Une belle preuve qu’il vous considère comme la personne qui veille sur lui. 

    4. Quand il vous fait un câlin après un repas

    Dans son livre « Comment les chiens nous aiment », Gregory Berns explique que si un chien vient vous faire des câlins après avoir mangé, c’est qu’il vous aime et a besoin de vous près de lui. Tout le monde sait que les animaux de compagnie, et les chiens en particulier, sont très attirés par la nourriture. Mais une fois qu’ils l’ont eu, qu’ils n’auraient en théorie « plus besoin de nous », c’est là qu’ils font les choses sans calculer. En d’autres termes, si votre chien vient vers vous après un bon repas, c’est qu’il vous aime très fort et pour de bon ! 

    5. Quand il fronce les sourcils

    Beaucoup de gens pensent que la queue du chien permet de lire ses émotions. Mais ses expressions faciales sont aussi un indicateur précis. 
    Dans le cadre d’une étude menée au Japon, des chiens ont été mis en présence de leurs maîtres, d’étrangers, de jouets canins, et de d’objets qu’ils n’aiment pas. À la vue de leurs propriétaires, ils fronçaient les sourcils, particulièrement le gauche. En revanche, quand ils apercevaient un étranger, leur visage était beaucoup plus figé, et seul le sourcil droit se levait. En présence d’un jouet, c’est le sourcil gauche qui bougeait et se fronçait. Mais quand c’était au tour de l’objet qu’ils n’aimaient pas, la réaction du sourcil droit ne se faisait pas attendre ! Selon la recherche, cela prouve que les chiens sont plus réservés quand ils sont avec des gens qu’ils ne connaissent pas ou peu, ou encore en présence d’une personne qu’ils n’aiment pas. 
    Du coup, si le visage et les sourcils de votre chien bougent dans tous les sens quand vous êtes avec lui, c’est sûr, il vous aime ! 

    6. Quand il vous regarde partir calmement


    Certains pensent que si leurs chiens paniquent quand ils quittent la maison, c’est parce qu’ils ont envie de rester avec eux et que cela montre leur amour. Mais selon Gregory Berns, spécialiste canin, tout ne serait pas si simple… 
    Si votre chien panique lors de votre départ, c’est plus par anxiété et peur de la solitude qu’un véritable révélateur de sentiments. En revanche, quand votre chien accepte que vous partiez et reste calme et tranquille, c’est qu’il vous aime profondément et vous fait confiance. Il sait que vous allez revenir. Et ça, pas grand monde le sait… 

    7. Quand il devient dingue à votre retour

    On se sent tous un peu spécial quand on rentre à la maison et que notre chien nous saute au cou, que sa queue remue dans tous les sens et qu’il bondit de partout comme un kangourou avec son jouet préféré dans la gueule. On a bien raison de se sentir important, car dans ces moments-là, votre animal vous montre son amour de la façon la plus vraie qui soit ! 

    8. Quand il dort dans votre chambre

    Une autre manière de savoir si votre chien vous aime réellement ? Regarder où il dort. Si votre animal vient se glisser dans votre lit et fait tout pour dormir près de vous, c’est une vraie preuve d’amour ! 
    D’après Gregory Berns, expert de la question canine, si votre compagnon à poils veut dormir avec vous, c’est car il sait que vous veillerez sur lui pendant la nuit. En effet, les animaux savent qu’ils sont vulnérables pendant leur sommeil, et le fait de mettre leur sort entre vos mains est une marque importante de confiance. 

    9. Quand il vous apporte son jouet préféré

    Si votre chien vous amène son jouet préféré, ça ne veut pas seulement dire qu’il veut jouer. Évidemment, le jeu est un acte d’affection en soi, mais quand il vous apporte un jouet, cela veut aussi dire qu’il vous considère comme son leader naturel, qu’il compte sur vous pour le divertir. Du coup, afin de vous « séduire », il vous offre ce qu’il a de plus cher : son jouet préféré. À ses yeux, vous aimez cette peluche, ce frisbee ou cette balle autant que lui, alors il n’attend que ça, de le/la partager avec vous. 

    10. Quand il profite de votre amour


    Est-ce que vous aimez votre chien ? Dans son livre, Gregory Berns précise que ces animaux sont capables de ressentir si vous les aimez ou pas. Donc si votre chien a la sensation que vous ne vous souciez pas de lui, il ne vous donnera rien en retour et ne viendra pas vers vous ! A contrario, s’il a tendance à venir contre vous dès qu’il le peut et à tout le temps vouloir jouer avec vous, c’est comme s’il vous disait : « je sais que tu m’aimes et je t’aime aussi ! »


    Et vous, que fait votre chien pour vous montrer son amour ? 

    Source : Little Things.

     

     

    Partager cet article
    0 commentaire
  • PARLER AVEC SON CHIEN
    22/07/2015

    Parler à son chien est un comportement très courant chacun le sait. En effet, qui n’a jamais entendu une vieille femme s’adresser à son toutou dans l’autobus ? Ou surprendre son voisin dans son jardin très occupé à discuter avec son berger allemand.

    Si cette attitude est très courante cela ne l’empêche pas d’être le plus souvent perçue comme honteuse et ridicule. C’est cette pudeur qui pousse bon nombre de maîtres à réserver leurs discussions avec leurs animaux à l’abri des regards indiscrets, protégés de ceux qui pourraient les critiquer. D’autres encore préféreront le silence à ces discussions étranges, se chargeant eux-mêmes de se juger avant que qui que ce soit ne puisse les devancer.

    Triste réalité, quand on sait que s’adresser quotidiennement à son animal permet une éducation plus facile et plus rapide.

    Mais pourquoi est-ce si important de conserver ce contact par les mots ? Quels sont les bienfaits de cette méthode ? Nos animaux peuvent-ils réellement nous comprendre ?

    Pourquoi leur parler ?

     

    Le langage parlé est le principal moyen de communication que les humains utilisent. Il est riche en symboles et nous permet d’exprimer nos émotions, nos opinions. Une fois que nous avons appris à parler c’est pour ne plus jamais nous arrêter. Cela devient vite un réflexe si bien que nous oublions souvent qu’il existe d’autres manières de communiquer. Le corps par exemple est un très bon moyen pour parler en silence. Une posture particulière, un geste, un regard permet de transmettre toute l’intensité d’une émotion. Chez les animaux c’est le corps qui est le plus utilisé pour communiquer. Même s’ils s’expriment eux aussi avec leur voix, leur vocabulaire est beaucoup plus restreint. Un cri pour exprimer la joie et l’excitation, un autre pour mettre en garde…. Il n’existe pas autant de nuances que dans la langue humaine.

    L’Homme et l’animal ne s’expriment donc pas de la même façon. Nous avons un rapport au langage parlé qui est inconnu des animaux. C’est pourtant ainsi que nous avons l’habitude de nous exprimer depuis notre plus jeune âge. Comme un chien s’exprimera en aboyant ou en bougeant ses oreilles nous devons nous aussi utiliser notre propre mode de communication : la parole.

     

    En leur parlant chaque jour, nous les habituons à notre mode de communication. L’animal va s’y accoutumer et apprendre à décrypter nos intentions dans nos intonations, le ton de notre voix, la longueur de nos phrases, tout comme nous tenterons de comprendre un type d’aboiement ou une position de la queue de notre animal pour mieux le comprendre. Chacun s’ouvre au monde de l’autre et tente de percer les mystères d’une communication qui lui est inconnue. C’est là toute la magie d’une relation, humaine comme animale : chacun doit apprendre à sortir de sa zone de confort pour apprendre de l’autre, c’est un voyage fabuleux que vous comme votre chien serez ravis d’entreprendre. Les chiens adorent apprendre, cela leur permet de réveiller leur intelligence et de les maintenir concentrés. C’est là l’un des avantages de parler régulièrement à votre chien tout le long de sa vie : vous maintiendrez ainsi sa concentration en le sollicitant de la sorte et vous garderez un animal vif d’esprit et réceptif malgré les années qui s’écoulent.

    Un chien à qui vous parlez prendra l’habitude de vous scruter régulièrement des yeux comme pour lire votre âme et mieux vous comprendre. Dans chacune de vos paroles il tentera de saisir un mot, une intonation qu’il connaît bien. J’ai vu des chiens suivre des conversations entières en bougeant leur tête de droite à gauche, d’un interlocuteur à l’autre sans se lasser. Les petites oreilles duveteuses se dressaient lorsque qu’un mot bien connu état intercepté dans la conversation. C’est drôle à voir, charmant même. C’est autant un plaisir pour le chien qui s’occupe en vous écoutant plutôt que de rester à somnoler dans son panier, que pour vous qui serez vite charmé par ce spectacle réjouissant.

    Parler oui mais pour dire quoi ?

     

    Les sujets de conversation pour parler avec votre chien ne manquent pas. Quelques règles doivent cependant être respectées : lorsque vous vous adressez à votre chien n’oubliez pas de le regarder et de l’appeler par son prénom pour qu’il sache que c’est à lui que vous parlez. Lorsqu’il vous regarde avec attention, vous pouvez lui parler. Evitez les longs discours qui perdront votre chien et parlez-lui de choses qui l’intéressent ou du moins le concernent !

    Vous pouvez par exemple lui dire «  Viens Buck je vais te donner un peu d’eau » ou «  On va en balade Buck ? » ou encore «  Nous allons partir en voiture bientôt, tu veux bien monter dans la voiture Buck ? » … ect

    Au début votre chien ne comprendra pas vos mots, il faut être indulgent, la langue canine est très éloignée de la nôtre ! Considérez-le comme en apprentissage et soyez confiant sur ses progrès futurs, vous serez surpris de voir à quel point il apprend vite.

    Pour l’aider dans son apprentissage guidez-le en utilisant des intonations particulières. Cela maintiendra son intention dans un premier temps et l’aidera à mieux assimiler les mots. En effet, les chiens sont plus attentifs à nos intonations qu’aux mots que nous employons. Préférez les sons aigus aux sons graves, qui sont mieux perçus par nos compagnons à quatre pattes.

    Petit à petit votre chien fera des liens entre vos mots et la situation qui s’en suit. Par exemple il aura compris que « balade » signifiera sa promenade quotidienne et dès qu’il l’interceptera dans une de vos phrases il courra chercher sa laisse (pour les mieux éduqués) ou se poster devant la porte (pour les plus pressés). Je ne vous cache pas qu’il y aura parfois des quiproquos par exemple si vous discutez avec un ami et lui dîtes «  C’est vrai que c’était sympa cette balade hier ». Dans ces moments il faut simplement informer votre animal que vous ne vous adressez pas à lui en ajoutant«  Non Buck, non, ce n’était pas à toi que je parlais » votre chien comprendra vite que la balade n’est malheureusement pas prévue pour de suite et se calmera.

    En vous adressant au quotidien à votre chien, celui-ci va apprendre de lui-même de nouveaux mots et enrichir son vocabulaire. Il sera fier que vous lui fassiez confiance. Les chiens adorent qu’on leur montre de l’intérêt et leur adresser la parole est une grande marque de reconnaissance.

    Demandez à votre chien de ramener le bâton plutôt que de le laisser s’enfuir avec, de vous aider à retrouver vos clefs perdues ou encore de ranger ses jouets éparpillés dans la maison. Votre chien peut comprendre tout cela, il suffit de lui faire confiance et vous verrez que les résultats peuvent être spectaculaires. Mais comment expliquer un tel phénomène ? Les animaux peuvent-ils comprendre nos paroles ?

    La parole, de l’énergie libérée

    Les animaux sont extrêmement sensibles aux énergies que nous dégageons. Ils les perçoivent instantanément et s’en imprègnent. Si vous rentrez à la maison, exténué et en colère, votre chien le percevra de la même manière qu’il sentira si vous êtes joyeux et plein d’enthousiasme.

    En fonction de ce que l’animal perçoit son comportement en sera affecté. Par exemple si vous êtes soucieux votre chien viendra probablement se coller contre vous pour vous rassurer. Si vous êtes d’humeur joyeuse il y a de fortes chances pour que celui-ci en profite pour vous proposer de jouer à la balle.

    Ainsi, toute l’énergie que nous libérons inconsciemment influence le comportement de nos animaux. Or, les mots que nous prononçons sont porteurs d’une vibration particulière.

    Un «  je t’aime »  ne dégage pas la même énergie qu’un «  je te hais » et cela, un animal le perçoit. C’est l’énergie libérée par nos paroles qui est interceptée par l’animal.

    Ce n’est donc pas la phrase en elle-même qui est comprise par votre chien quand vous lui parlez. Ce qui va le faire réagir c’est l’énergie qu’il va percevoir dans votre phrase. Ainsi si vous lui dites «  je suis inquiet j’ai perdu mes clefs, il faut vite que je les retrouve cherche-les ». Votre chien va comprendre l’urgence de la situation, votre inquiétude. S’il connaît le mot clef il fera le lien et ira immédiatement les chercher. C’est ainsi que la magie opère et que nos animaux semblent si bien nous comprendre. En réalité ils ne comprennent pas notre langue. Ils ne la décodent pas mot à mot comme nous le ferions pour comprendre une langue étrangère. Ils fonctionnent uniquement par association, en se basant sur la vibration ressentie. C’est pour cela qu’il est inutile de chercher à mentir à un animal. Si vous dites par exemple «  je n’ai pas du tout peur des gros chiens » à un dogue allemand pour vous donner du courage parce que la réalité est toute autre, celui-ci accordera uniquement de l’importance à l’émotion qui se dégage de vous, dans le cas présent il s’agit de la peur.

    Les animaux sont très intuitifs c’est leur façon de décoder tout langage et c’est en fin de compte un grand avantage car l’intuition est universelle. Elle peut décoder de l’anglais en passant par le suédois et le français. L’émotion n’a pas de nationalité.

    Mais si les animaux sont plus sensibles à l’énergie que nous dégageons qu’aux simples mots que nous prononçons pourquoi alors nous adresser à eux par la parole ? Pourquoi ne pas communiquer uniquement avec nos animaux par la pensée ?

     

    Le pouvoir des mots

    Les mots que nous prononçons ne servent pas uniquement à transmettre des informations. Ils ont un autre rôle, plus puissant et profond qu’être un simple mode de communication. Prenons le journal intime par exemple : cette drôle d’invention humaine qui consiste à mettre des mots sur chaque journée, chaque épreuve de la vie afin de s’en libérer.

    Car oui, les mots libèrent chaque psychologue le sait. La parole est le premier pas vers la transformation. Il y a cette magie dans le langage humain qui fait qu’un simple mot prononcé permet de se libérer.

    Prenons maintenant un exemple concret :

    Votre chien se trouve au fond du jardin, bien installé dans l’herbe verte alors que vous devez partir travailler. D’un naturel prudent vous ne préférez pas le laisser seul dehors par peur qu’il ne s’enfuie en creusant un trou sous la clôture pour rejoindre le chien du voisin.

    Vous l’appelez donc pour le faire rentrer dans le garage. Mais celui-ci fait la sourde oreille et refuse de bouger, préférant humer les parfums que le vent fait tourbillonner. La truffe au vent, il n’en fait qu’à sa tête et reste immobile.

    La colère vous prend, vous qui n’avez pas le temps d’attendre que votre chien daigne accepter votre requête. Trois solutions se présentent alors à vous :

    La première : Capituler et laisser votre chien gagner en le laissant sur la pelouse et partir à votre travail avec la frustration de ne pas avoir été entendu.

    La seconde : Laisser parler votre colère et vous énerver sur votre chien en le grondant, en prenant la grosse voix et lui disant qu’il est vraiment insupportable parce que vous allez avoir une longue journée et que grâce à lui, elle commence déjà très mal.

    Soyez certains que si vous choisissez cette solution, vous en serez peut-être soulagé dans un premier temps mais votre chien se braquera encore davantage en sentant votre colère. Il se repliera sur lui-même, l’air craintif et il sera impossible de le faire bouger.

    Il s’offre néanmoins à vous une troisième solution, celle des mots.

    Elle ne vous demandera pas beaucoup de temps ne vous inquiétez pas, vous n’arriverez pas en retard à votre travail. Il vous faudra simplement ouvrir votre cœur et être sincère envers vous-même et vos émotions.

    Placez-vous à côté de votre chien, accroupissez-vous pour vous mettre à son niveau et regardez-le. Prononcez son nom pour qu’il sache que vous vous adressez à lui.

     

    Et expliquez calmement la situation :

    «  Tu sais Buck ce n’est pas contre toi, je vois que tu es bien installé, mais je dois aller travailler et je ne peux pas te laisser dehors parce que je préfère te savoir en sécurité. Tu comprends ? C’est vraiment important. S’il te plait tu veux bien faire ça pour moi ? »

    Si vous avez mis tout votre cœur dans ces mots, vous serez surpris de voir votre chien se lever calmement et se diriger vers la porte du garage. Pourquoi ? Parce qu’en lui parlant ainsi, en exprimant vos besoins vous avez transformé la vibration qui s’émanait de vous quelques minutes auparavant. Et c’est à cela que votre chien vient de répondre.

    Peut-être refusait-il d’écouter au premier abord parce qu’il sentait votre précipitation et que cela l’inquiétait. Peut-être était-il tout simplement trop bien installé pour vouloir y prêter attention. Mais en venant auprès de lui et en vous exprimant ainsi vous dégagez une toute autre énergie : celle de l’amour et de la sincérité. Aucun être vivant ne saurait y être insensible. Essayez et vous serez surpris. La seule difficulté de cette méthode réside dans le fait qu’il vous faut être absolument sincère et présent dans vos paroles.

    Si vous pensez à autre chose en parlant à votre animal, ou si vous êtes davantage pris par votre peur d’arriver en retard au travail, votre chien le sentira et votre demande ne sera pas entendue. Car l’émotion que vous transmettrez sera brouillée, entachée d’angoisse.

    Cette méthode demande aussi d’avoir une confiance inébranlable en son animal.

    Au départ nous pouvons nous sentir un peu ridicule en parlant ainsi à notre chien, nous pouvons nous juger nous-même, nous dire que jamais cela ne fonctionnera.

    Si cela vous arrive ne vous inquiétez pas, c’est le cas de beaucoup de personnes. Soyez persévérant, gardez confiance et continuez de parler régulièrement à votre animal.

    En fin de compte, les chiens sont nos plus grands maîtres, ils sont de véritables baromètres à humeur, à chaque instant ils sondent notre cœur. Si nous observons leur comportement vis-à-vis de nous-même et que nous travaillons sur nous, nous verrons la situation changer instantanément. Ils nous donnent la fabuleuse opportunité de nous rendre honnête envers nous-même, authentique et aimant. Alors la prochaine fois que votre chien refuse de répondre à un ordre qu’il connaît bien ne désespérez pas. Ouvrez votre cœur et parlez-lui.

    N’ayez plus honte d’adresser la parole à votre chien. C’est un comportement que beaucoup de personnes adoptent intuitivement sans savoir à quel point il est bénéfique pour l’animal comme pour l’humain. En agissant ainsi vous renforcerez considérablement votre relation, vous ferez de votre chien un animal attentif, qui apprendra plus facilement. Et surtout vous découvrirez le bonheur d’être en paix avec vous-même en parlant de cœur à cœur avec votre animal. C’est une technique que les chuchoteurs emploient au quotidien. Rien n’est plus pur que de parler avec le monde animal, soyez-en certains.

    Source : http://www.guide-du-chien.com/parler-avec-son-chien-etrange-vraiment/

    Partager cet article
    0 commentaire
  • Conseil Anti-Parasitaires Naturels
    16/06/2015
    Conseil Anti-Parasitaires Naturels

    Les antiparasitaires pour chien à base d’huiles essentielles sont en fait des répulsifs « partiels ». Ils ne dissuadent pas tous les indésirables de s’installer et ne tuent pas de façon systématique ceux qui ont réussi à grimper sur votre chien. Même si les huiles que nous avons sélectionnées sont réputées pour leur mener la vie dure (brûlure du système respiratoire, paralysie).

    À vous ensuite d’inspecter, de palper le plus souvent possible son pelage pour traquer puces et tiques. Surtout, n’hésitez pas à le vaporiser tous les trois, quatre jours si vous sortez souvent en pleine nature. Depuis quelques années, sauf séjour dans une région infestée par les tiques (comme en Norvège l’été !), je préfère cette solution naturelle, non toxique, sans produits chimiques, même si elle est plus contraignante et moins radicale (quoique…). 

    Lotion répulsive pour chien

    10 ml d’huile essentielle de tea tree 
    2 ml d’huile essentielle de géranium d’Égypte 
    3 ml d’huile essentielle de citronnelle de Sri Lanka 
    5 ml d’huile essentielle de verveine exotique ou tropicale 
    1 ml d’huile essentielle de cannelier de Ceylan (feuille) 
    1 ml d’huile essentielle de cèdre de l’Atlantique 
    10 ml d’hydrolat de lavande 100 ml d’alcool à 90° 
    Vaporisez sur le pelage de l’animal une fois par jour en période sensible.

    Plus simple : 
    - ou géranium, citronnelle huile de neem 
    - ou géranium, citronnelle lavandin

    pour en savoir plus sur les gammes proposées......vous retrouverez tout ici (http://wamiz.com/)

    Partager cet article
    1 commentaires